Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 11:41

 

Toutes les PUB  apparaissant dans ce blog, sont totalement indépendantes de la volonté de son créateur. Celui - ci décline toutes responsabilités et conséquences des contenus de ces pubs générées par OVERBLOG.

 

 Article en construction

 

                   

 

Pour toute demande ou autorisation concernant les articles de ce blog

se reporter  à  l'option " contacter le blogueur"

en haut de page à : "j'aime ce blog"

 

  AéroformesEnLubEtAilleurs

                                                                    Oui, mais..... ( Voir l'article 1)

 

 

 

 

 

Message dans le Ciel ? 

 

   

Le cas présent est très intéressant car il semble être inédit,

à ma connaissance, en matière de phénomènes non identifiés.

 

Voici donc l'interview d'un ami qui à bien voulut franchir le pas et

témoigner sous cette forme bien pratique, et sous les initiales JY

 ; une formule qui me paraît-être judicieuse face à l'incrédulité

persistante de notre société si bien formatée.

 

nota: le hasard est seul responsable de la similitude (témoignages de grands-parents)

de transmission  de cet autre PAN avec l’article : « Une Sphère à St. Joseph »)

 

Tarendol :

Bonjour JY,  je te remercie pour ta confiance et je te propose de passer sans tarder à ce récit  assez Particulier. Tout d'abord  comment as-tu été amené à connaitre ces faits ?

JY :

Je n’ai pas été le témoin direct de cette observation et, pour être franc, si l’ami « Tarendol » ne m’avait pas gentiment convaincu que ce récit pouvait présenter un intérêt pour d’autres que lui, je n’en aurais certainement pas parlé aujourd’hui.

C’est ma grand’mère qui m’en a fait le récit lors d’une promenade que je faisais avec elle quelques temps avant son décès fin 1994.

Lors de ces promenades dominicales, nous abordions toujours des thèmes de discussion très variés. Cette fois là, nous parlions de sa vie alors qu’elle était jeune et qu’elle vivait encore en Bretagne. Ma grand’mère était très fière de cette époque car elle était considérée comme une des plus belles jeunes-filles du village et elle aimait en évoquer le souvenir… et en parler avec quelqu’un.

Même à son âge elle était restée très coquette et gardait toute sa tête ! Jusque là, c’était malgré tout plutôt la vie très simple d’une jeune-femme de la campagne. Rien de réellement original…

J’ai toujours aimé entendre  parler de cette époque où il y avait encore une vie dans les petits villages. Et puis un jour, je ne saurais dire comment le thème est venu, elle m’a parlé d’une observation qu’elle avait faite dans sa jeunesse…

 

Tarendol :

Où se sont déroulées les observations de ta grand-mère?

JY :

Tout d’abord je tiens à préciser qu’il s’agit d’une observation qui est restée isolée, elle ne s’est jamais répétée, du moins pas pour ma grand’mère.

Cette observation s’est passée en Bretagne dans une région située entre Châteaulin et Pleyben. Il s’agit d’une région très rurale et relativement isolée. La maison de ma grand’mère était un peu à l’écart du reste d’un hameau car sur l’autre rive d’un canal A l’époque des faits, il n’existait que très peu de véhicules motorisés dans ce coin… La plupart des travaux de la ferme se faisait encore avec le soutien d’un vieux cheval de trait.

 

Tarendol :

Vers quelles années se sont déroulées ces observations?

JY :

Je n’ai pas de date très précise, mais je pense pouvoir situer cette observation entre 1934 et 1939.

 

Tarendol :

Que s’est-il donc passé à cette époque lointaine, Sachant que  bon nombre de témoignages verbaux anciens ne sont pas datables avec exactitude ? Quelle était la nature précise de cette apparition et à quelle distance et hauteur pouvait- elle "naviguer"?

JY :

Ma grand’mère m’a raconté avoir vu dans le ciel un objet parfaitement insolite, qu’elle n’avait pas su comment interpréter à l’époque. Tout simplement parce qu’elle ne comprenait pas cet objet !

Il existait déjà des avions, elle en avait entendu parler, mais n’en avait jamais vu personnellement. Mais d’après ce qu’elle savait des avions, ça ne devait pas en être un car cela semblait plutôt énorme même si l’objet était assez éloigné. Je ne me souviens pas qu’elle ait pu préciser une distance et une altitude, mais il me semble qu’elle a indiqué en direction de Pleyben. Elle m'a décrit cet objet comme un long cylindre effilé aux extrémités, elle-même a évoqué une forme comparable à celle d’un cigare.

L’objet était immobile ou se déplaçait très lentement, elle ne se souvenait pas d’un éventuel bruit de moteur. Sur le flanc de l’objet, il y avait des formes qui bougeaient. Ma grand’mère pense que ce qu’elle y a vu décrivait une ou des scènes de bataille.

 

Tarendol :

Ce "cigare" avait-il un aspect particulier, et ces images de bataille (et donc éventuellement de guerres) étaient-elles réaliste, ou même animées ?

JY :

Ce cigare avait un aspect clair, plutôt métallisé. Les images couvraient tout le flanc et défilaient comme un film, elles étaient plutôt réalistes et en couleurs.

Les scènes étaient apparemment violentes et ma grand’mère les a effectivement aussitôt perçues comme des images de combats, de batailles (…ou de guerre si tu préfères utiliser ce terme !) Par contre,

si tu me demandes quelles guerres, je ne pourrais pas te répondre. A l’époque, l’Europe n’avait pas encore connu la seconde guerre mondiale. Quand ma grand’mère est née, « le siècle avait deux ans», cela fait donc 1902 dans son cas. Elle avait donc vécu la première guerre mais n’avait pas connu le frontet je doute qu’elle ait eu, même à l’époque où elle a fait cette observation, l’occasion d’avoir vu des images animées de la première guerre.

 

Tarendol :

Quelle a été la réaction de ta grand - mère après ça, a t'-elle gardé son calme, a-t- elle fuit ?

JY :

Elle est restée calme. Elle a été très intriguée mais n’a pas réellement perçu de danger. Il n’y avait aucune référence comme on peut en imaginer aujourd’hui à des extra-terrestres éventuellement hostiles.

Elle n’a pas pu s’expliquer ce que c’était, elle a bien pensé que c’était quelque chose d’insolite et puis elle a repris ses activités parce qu’à la campagne il y a toujours du travail.

 

Tarendol :

En a - telle parlé en rentrant chez elle, et comment ses parents, ou d’autres personnes éventuelles ont-elles prit la chose ?

JY :

Oui, je pense que quand il se passe un événement aussi peu conventionnel dans une campagne, les gens en parlent. Elle en a parlé à mon grand-père, c’est sûr… et peut-être aussi à des voisins, mais ça j’en suis moins sûr.

J’en ai parlé une fois avec ma mère qui se souvenait assez vaguement en avoir également entendu parler. Elle était plutôt surprise que ma grand’mère m’en ai parlé comme ça en aparté.

Il est vrai qu’elle n’en a pas parlé à ma sœur ou à mon frère… peut-être est-ce parce que j’ai passé de nombreux été en vacances chez ma grand’mère et qu’il existait une plus grande complicité entre nous. Mais je crois aussi que ma mère ne sait pas trop quoi penser de cette histoire et qu’à la limite elle préfère l’oublier.

 

Tarendol :

toi et tes proches, avez- vous parfois ressortit cette anecdote si particulière pour en discuter?

JY :

Je n’en parle plus avec ma mère… Je l’ai juste raconté à ma femme et à toi puisque je sais que tu t’intéresse au sujet…

 

Tarendol :

Je te remercie encore pour ta bonne volonté. Enfin que penses tu de cette mésaventure vécut par ta grand-mère, et as-tu un avis particulier sur le phénomène OVNI dans son ensemble ? Et toi-même, aurais – tu personnellement assisté à quelque chose d’inhabituel dans ton existence ?

JY :

Je pense que si, des années après, ma grand’mère a décidé de me raconter cette histoire, c’est pour que quelqu’un  sache que cela s’est passé un jour et qu’elle l’avait vu.

Bon voilà,  maintenant je le sais et je n’ai aucune raison de douter de ma grand’mère. Je pense que si elle avait douté ne serait-ce qu’un instant elle n’en aurait pas parlé, ou du moins pas à quelqu’un d’autre que ses parents ou mon grand-père à l’époque. Si malgré tout elle a décidé de m’en parler c’est que pour elle il n’y avait aucun doute… même si elle n’avait aucune explication !

Tu me demandes si j’ai un avis sur le phénomène OVNI. Je suis plutôt enclin à penser qu’il serait assez prétentieux de croire que l’homme puisse être la seule entité vivante et douée d’intelligence dans cet univers si… infini et varié.

Je suis même prêt à croire qu’il pourrait exister des formes d’intelligence plus développée que la notre (ce serait même vraisemblablement souhaitable si j’imagine le manque de maturité de l’homme actuel !)

Donc je peux imaginer que cette forme d’intelligence puisse posséder les moyens de venir nous visiter de temps à autres. Par contre, je n’ai personnellement jamais été témoin de quoi que ce soit qui puisse renforcer une idée ou une autre.

Et je ne sais toujours pas quoi penser du témoignage de ma grand’mère…

 

Tarendol :

Effectivement ce témoignage s’inscrit, mais de manière assez inédite  dans la longue liste des cas  de cigares aériens non identifiés.

Si les zeppelins ou autres aéronefs du même types commençaient bien à circuler à cette époque, la technologie qui aurait pu mettre en œuvre un tel scénario imagé n’existait probablement pas. Dans l’hypothèse ET, on pourrait d’ailleurs interpréter ce message aérien comme une annonce en avant première, ou comme un avertissement sur les événements terribles qui allaient suivre très peu de temps après ; à savoir, la plus destructrice des guerres qu’ait jamais connu l’humanité – la deuxième guerre mondiale.

Mais cette hypothèse appartient au domaine de la spéculation, tout en illustrant malgré tout assez bien certaines explications concernant des apparitions similaires qui semblent pointer des  faits, ou nous interpeller sur d’autres, ( présents ou à venir) préjudiciables à l’homme ou à sa terre nourricière.

Notons encore cette particularité du récit: le témoin ne parle jamais de passages réguliers d'aéroformes de ce type sur sa région; ce qui peut laisser supposer qu'il n'en avait même jamais vu. Tout cela conforte l'idée d'une apparition exceptionnelle à caractère extravagant.

Merci encore J. Y. pour ta résolution à témoigner, et pour ce moment passé ensemble qui vient enrichir ce blog et l’ufologie, avec cette affaire, certes très ancienne, mais qui me parait unique en son genre de par le « message potentiel » extraordinaire perçu, peut – être, alors par ta grand-mère.

 

Sur ce cas particulier, voici l’avis du spécialiste et ami niçois: Eric Zurcher

   

« Un témoignage bien extraordinaire à première vue et qui illustre les problématiques typiques à l'ufologie. Disons qu'en toile de fond, se trouve l'écueil des différentes grilles de lecture qui permettent d'interpréter ce style d'observation.
D'un point de vue scientifique ou rationalisant (mais pas nécessairement rationnel) il faut rappeler que l'explication générale est celle de confusions découlant de phénomènes naturels ou artificiels triviaux, donc toujours explicables.

Dans ce cadre, l'hypothèse privilégiée sera celle d'un ballon dirigeable type "zeppelin" qui justement dans ces années là faisaient la liaison entre l'Allemagne et les États Unis. D'où l'importance des éléments cités plus haut qui permettraient peut-être des recoupements utiles.

Resterait alors la vision cinématographique guerrière et colorisée, qu'un sceptique expliquerait certainement par le jeu du soleil ou des reflets sur la coque du dirigeable, l'imagination de la jeune femme ayant fait le reste.

Cette explication est toujours possible, même si elle paraît un peu tirée par les cheveux ; mais il est vrai qu'on a parfois vu des cas bien plus extraordinaires, qui ont ensuite été irréfutablement invalidés selon ce modèle : il s'agissait bien de confusion à causes complexes (ex : le cas de Trancas / Argentine).

http://www.les-ovnis.com/rubrique,1963-ovni-de-trancas-argentine,510566.html

 D'un point de vue non réducteur, le témoignage s'inscrit dans des critères bien connus des ufologues expérimentés. Le plus évident est la mise en scène d'un effet mimétique (ou miroir) en liaison avec l'arrière plan culturel de l'époque concernée, voire de la propre psychologie du témoin impliqué. Ici nous avons une sorte de zeppelin, avec des images de guerre en couleur sur la coque : de la grande fantasmagorie ! cette femme avait de 12 à 16 ans lors de la première guerre mondiale et il est évident qu'elle a pu en être indirectement marquée.

Par ailleurs, sans parler d'un contenu prophétique, il arrive que ce genre de manifestation mette en scène les angoisses particulières d'une époque donnée (la possibilité d'une autre guerre était dans tous les esprits dans ces années là). Tout cela renforce naturellement l'interprétation classique réductrice, confusionnelle ou hallucinatoire. Il est dommage que le témoin ait été isolé, ce qui est souvent le cas il est vrai.

 

L'explication de nature extraterrestre peut s'avérer recevable, à condition d'accepter une fois pour toute que ce phénomène se manifeste par le biais de nos structures mentales individuelles et collectives. Pourquoi une intelligence avancée ferait-elle ça ? pour être simplement perçue ?

peut-être ...(en raison du principe d'incommensurabilité) mais on ne fait ici que repousser la question. L'impression qu'une forme d'intelligence tente maladroitement de nous dire quelque chose est un sentiment redondant en ufologie depuis assez longtemps ; mais il s'agit sûrement d'une impression trompeuse car une forme de vie disposant d'une telle technologie pourrait sûrement se manifester beaucoup plus clairement et aux yeux de tous. Il est cependant possible que l'on s'efforce de nous mettre en garde tout en respectant notre propre libre arbitre, selon des règles qui nous échappent totalement.

Reste aussi une hypothèse de nature endogène, c'est à dire liée à l'espèce humaine. Ce genre de modèle, généralement qualifié de "parapsychologique" peut se décliner selon plusieurs versions allant jusqu'à la piste gaïenne soulevée par F.Bonvin. L'ennui est que ces modèles sont difficilement testables et qu'ils posent plus de problèmes qu'ils n'en résolvent. Toutefois, des progrès ont été réalisés sur plusieurs fronts : je pense à la réflexion de Jean Jacques Jaillat sur la possibilité d'un domaine méta-onirique lié à la conscience humaine, et aussi aux avancées de la physique quantique dans le domaine fondamental.

Ce qu'il faut bien avoir à l'esprit, c'est que dans le cas ou cette piste serait pertinente, ce que nous nommons "phénomène ovni" et "phénomènes psy" pourraient n'être qu'un épiphénomène de la singularité du monde quantique ; comme celui-ci découle de la nature ultime du réel, c'est finalement notre propre compréhension de la réalité qui risquerait à terme d'en être bouleversée. C'est ce qu'on nomme "rupture épistémologique" ou changement radical de paradigme, et devant un tel bouleversement, il se trouve que le modèle réducteur est le meilleur des garde-fous possibles.

Faute de mieux, ceci explique cela... »

 

                                                                              

Si la technologie requise pour ce genre de message aérien existe bien aujourd'hui (exemple vidéo ci - dessous), il en allait tout autrement à l'époque des faits relatés:

 

 

 

 

Vidéo démontrant quelques exemples d’apparitions parmi les plus anciennes. Il semblerait que ces sortes d’aéronefs bizarres  comptent parmi les formes d’ovnis en vogue au 19ème siècle.

 

 

 

Egalement 2 liens concernant ces affaires: 

http://http://wwww.paranormal-info.com/L-airship-de1897.

http://nousnesommespasseuls.xooit.com/t8724-Un-OVNI-s-est-il-ecrase-au-Texas-en-1897.htm

 

 

Mais parlons un peu « CIGARES VOLANTS » terrestres.

 

Nous n’irons pas prospecter toutes les versions de ballons oblongues qui ont vu le jour depuis le 19ème siècle jusqu’à aujourd’hui (le net restant la meilleure solution si l’on veut approfondir la chose), mais nous allons succinctement « survoler » cette « ascension » peu banales des plus légers que l’air dans un but comparatif  avec « nos  aussi vieux OVNI allongés».



 Cette approche rapide de la saga des  «cigares volants» bien de chez nous, nous permettra, plus bas, de faire la relation avec le dit  « phénomène non identifié » qui si rattache parfois et depuis si longtemps.



Divers prototypes d’aérostats longilignes ont  tentés d’apprivoiser  les airs  vers la fin du 19ème siècle,

 images-9--copie-1.jpg                                                                              

                                Le 1er vol d’un Zeppelin eut lieu le 2 Juillet 1900



Ferdinand Von Zeppelin,  général allemand à la retraite, invente un ballon dirigeable  de forme allongée, sur lequel il volera au dessus du lac de Constance en Allemagne. 25 ans de travail aboutiront à cet aérostat de 128m de long. Il parcourt ainsi 6 Km en 18 minutes jusqu’à une hauteur de 400m seulement - cela constitue néanmoins un exploit remarquable.



                               Les traversées transatlantiques

 images[8]

 

                                        Graf Zeppelin LZ 127          

 

H4DCASQHKOCCAZC2S4ACASQ5WV2CAAA3NEFCAS3DZJTCAHAJDH9CAAEZV8L.jpg

 

                                Voyage transatlantique à bord du Zeppelin. 

  

La première traversée commerciale du dirigeable Graf Zeppelin LZ 127 se déroule entre le 11 et le 15 Octobre 1928. L’aérostat voyage 4 jours dans les airs avant d’atterrir dans le New Jersey. Il était parti de Friedrichshafen en Allemagne avec 57 personnes à bord

En 1930 arrive la « grande dépression » (voir les détails de cette crise sur le net) c’est alors qu’une compétition s’instaure avec les avions dont la technologie est grandissante et prometteuse. La première ligne transatlantique régulière de Zeppelins LZ 127 est néanmoins inaugurée et transporte toujours plus de passagers et de courrier par-dessus l’Atlantique jusque en 1936. La catastrophe, et l’explosion consécutive à un incendie, du dirigeable géant Hindenburg en 1937 à l’atterrissage de Lakehurst (voir le net) met fin à ce moyen de transport.

De nos jours il semblerait que (améliorations technologiques et crise énergétique aidant) cet alternative à se déplacer dans les airs retrouve ses lettres de noblesse dans certains domaines, et peut-être aussi pour de futur transports de passager.

 

Le projet ci-dessous de l’«  Aeros ML 866 », avec ses 420 m2,  équipé de salles de conférence high-tech est un bel exemple de mise au gout du jour de son ancêtre le Zeppelin.

 

70TCAMRBSO2CAZ7RP2XCAIA2K21CAW9269GCAUC4616CA3S2C4PCAD8SN86 L79CADUN2Y8CAWL5Q6DCADE6M2NCAV17UTYCAELXOR2CAC5H6O-copie-2.jpg

                                                                *

 

Ci-dessous et enfin, ( mais hors sujet ? peut être…) des images fort curieuses si l’on considère l’association d’idée sous - jacente :

 

Une affiche du groupe de rock « Led Zeppelin » représentant :

     Une ombre (d’un Zeppelin ?) survolant un crop circle.

 

Une allusion (Pop/Rock des seventies) en avance de quelques générations  sur certaines idées ufologiques contemporaines prônant l’association Crop circle /Ovni ?

 

                    Jugez - en, car tout semble l’indiquer... 

 

 

 

CSYCAO8L55UCAC7YHJ1CA4QN2IOCAPQMWB9CAAY4T1RCAYKMZE-copie-1.jpg

 

      

           Que penser aussi de ce « vaisseau mère » cher aux adeptes de l’H.E.T. 

O0RCA5BN83YCALI0Y7OCAFUZ9CKCA4J88EECAYI3758CAOH8BDRCA5XFRHA.jpg

Que peuvent bien encore nous raconter cet « Archange » d’une aube incertaine,  cette « Apocalypse » et autre « cigare noir » évoluant dans le vide sidéral…  Sans doute que les « Led Zep » (comme nous les surnommions à l’époque) étaient pour le moins branchés "espace" (et vraisemblablement, ufologie, avant la mode) et hallucinogènes, mais chut !

 

KDACA5NWW0ZCA0QEO89CAA2B7I7CATIY6V8CAPT47MXCAZMH442CA4WU5HT.jpg3NZCA0QCJC2CAG07RRBCA7ENNY9CA2IHLYICAHNILOLCA17V7BUCAZXV5YJ

SP0014-poster-rock-psychedelic-led-zeppelin-oaklan-copie-1.jpg

 

Il n’en reste pas moins qu’ils durent bien dénicher quelque part certains éléments impliquant OVNI, Crops et Zeppelins/cigares.

  

  

( Mais il est vrai aussi qu’en 1970 la mode « Psychédélique » battait son plein, avec cet engouement certain pour les littératures et BD de Science – Fiction, les série télévisées s’y référant, et les revues « Fiction » et « Galaxie » devenues culte.)

 

 

N'oublions pas également que les nazis du IIIème Reich avaient déjà inventé, entre autres,  les ébauches des premières soucoupes volantes terrestres (Haunnebu) et réalisé probablement quelques prototypes. Inventeurs des Zeppelins tout d'abord, puis du 1er avion à réaction, et puis des plans, qui eux existent  en tout cas, détaillant même un grand vaisseau mère d'aspect oblongue, dans le genre cigare volant, (baptisé du même nom que son projet secret : Andromeda), sensé servir de porte soucoupes et d'engin possiblement extra atmosphérique - rien de moins. Que ce dernier vaisseau incroyable pour l'époque ait volé ou non; il à de toute évidence fait l'objet d'études dont on ne sait jusqu'à quel point elles ont pu être abouties.     il est intéressant de consulter le net  à ce sujet.

Il est tout aussi logique de penser que les américains et les russes, vainqueurs de l'époque, en 1945, ont fait main basse sur pas mal de documents et matériels allemands, ex: fusées V1 et V2 etc. et l'on sait que cela a abouti à la bombe nucléaire, aux avions à réaction, et la conquête spatiale. Il n'y a donc qu'un petit pas à franchir pour penser que tout le reste, études de: soucoupes, cigare/vaisseaux mère et autres armes secrètes nazis ne soient pas tombés dans des mains innocentes, elles non plus.

Qu’à - t- il bien pus advenir de ces découvertes extraordinaires. Jetées à la poubelle? Qu’elle bonne farce...

Pour ma part: des OVNI extra terrestre, pourquoi pas ; mais des projets aussi interressants, récupérés et puis abandonnés par des hommes... depuis 70 ans... ? Avouons que cette probabilité est plutôt dure à admettre.

Bonne nuit les petits et les grands... car  depuis tout ce temps, les marchands de sable passent aussi pour les grands.

  

 

Conclusions sur notre cas, et sur la relation Aérostat terrien/ Ovni

 

Après toutes ces informations passées rapidement en revues, l’hypothèse n’est pas exclue que le témoin de Pleyben ai réellement aperçu un Zeppelin effectuant un aller ou un retour de son récurrent périple Allemagne/USA. Il n’est pas impossible non plus que cet itinéraire ai amené ce dirigeable à traverser la France, et la Bretagne, considérant un gain de temps impliquant des trajectoires directes vers la destination finale. Quant aux matérialisations ou aux méprises guerrières imagées qui seraient dues à des illusions d’optique (soleil, réverbération ou autres climatologies inhabituelles), celles-ci semblent plus difficiles à accepter dans notre cas, compte tenu de la probité du témoin concerné. ( sur ce dernier point, Il est à noter également que de nombreux cas de scènes de batailles diverses se sont par le passé déja manifestées; visions par des témoins multiples à travers les ages, sur fond de brumes, sur les nuages, ou simplement dans le ciel,  de diverses armées, de cavaliers ou autres hommes en marche s'affrontant avec la violence carracteristique de la guerre.

illustration ci - dessous: à venir....

 

Dans ce sens, et pour l'hypothèse supra humaine, Il faut noter que nombre de chercheurs expérimentés avancent la possibilité de parasitages opportuns, de la part du phénomène, interférant et se mêlant à des passages d’artéfacts terrestres bien réels. Cette hypothèse permettrait d’expliquer l’éventualité d’un pseudo message passé ce jour là au témoin. Mais mieux vaut rester encore prudent sur ce thème.

A toutes les époques et dans de nombreux cas d’apparition, la fameuse corrélation psycho – culturelle/ovni, que certains chercheurs défendent, pourrait- elle être un élément fiable (nous en tiendrions au moins un) en ce qui concerne ces manifestations parfois aberrantes dont nous gratifient ces apparitions?

Un certain temps « quantique » nous sera sans doute nécessaire pour élargir nos lois physiques, de manière à éclaircir quelques mystères dont celui- ci, qui nous préoccupe en priorité :

 

        « Sommes- nous seul dans l’univers ? »

 

 

                                                                                                                                                                                                                                         

Partager cet article

Repost 0
Published by Tarendol
commenter cet article

commentaires

Jean-Pierre Baissac 15/10/2011 20:39



Le premier film en couleurs de l'histoire du cinéma est sorti très exactement le 28 juin 1935 aux Etats-Unis (octobre de la même année en France). Il s'agissait de "Becky Sharp", l'histoire d'une
jeune fille de modeste extraction dans l'Angleterre victorienne, qui rêve de conquérir la haute société ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Becky_Sharp ). Ce n'était manifestement pas un film de guerre (même s'il comporte une scène de bal
militaire) et le témoin de ce survol n'a sans doute pas assisté à la projection de ce long-métrage. Du reste, Y. ne pense pas que sa grand-mère ait eu l'occasion de voir d'images animées de la
Première guerre mondiale.


La jeune femme décrit une sorte de Zeppelin où des images en couleurs, comme projetées sur les flancs de l'engin, montrent des scènes animées de guerre.  Des images animées et en
couleurs : la précision a son importance. On peut penser en effet que cette dame n'avait pas la notion, et pour cause ! de ce qu'était le cinéma en couleurs. Elle ne pouvait pas s'en faire
une représentation, se dire, en observant ce phénomène : c'est un film en couleurs qui montre des scènes de guerre. C'est après coup, avec le recul de plusieurs années, qu'elle a pu
relier ce phénomène à l'idée d'une projection cinématographique. J'entends par là qu'elle pouvait connaître l'existence des dirigeables par la presse, les descriptions de personnes en ayant vu,
mais qu'elle ignorait jusqu'à l'existence du cinéma en couleurs, apparu ces années-là de façon, on l'imagine, assez confidentielle.


Qu'a t-il pu se passer ? Autorisons-nous l'hypothèse un peu folle de l'incursion, au début des années 30 en Bretagne, d'un dirigeable du XXIème siècle dont les flancs sont équipés d'écrans LCD.
Un engin tel que Tarendol nous propose d'en découvrir sur la vidéo ci-dessus. De tels dirigeables survolent les grandes villes américaines, diffusant spots publicitaires, clips, bandes-annonces
de films. L'amateur de science-fiction songera à un "pli de l'espace-temps" dont l'équipage de l'aéronef ne se sera même pas rendu compte. Un phénomène qui s'est peut-être produit sous d'autres
formes, ailleurs, que la physique actuelle n'est pas en mesure d'expliquer, et que l'on rangera faute de mieux dans l'épais dossier des manifestations ufologiques.


On peut toujours rêver.


S'il y avait eu volonté, de la part de nos visiteurs, d'avertir les populations des tragiques évènements à venir, que seraient-ils allés se perdre sur la lande bretonne ? Un survol de Paris ou de
Berlin eût été plus explicite et marquant. Cette jeune fermière ne pouvait prévenir les autorités de ce qu'elle avait vu. L'aurait-elle fait qu'on ne l'aurait pas crue. On l'aurait tenue pour
folle, prise pour une illuminée. Et qu'aurait-elle décrit, du reste, puisque répétons-le, elle ne pouvait se représenter ce qu'étaient des images animées en couleurs, de la même manière qu'un
Indien vivant dans les tréfonds de l'Amazonie ne pourrait concevoir ce qu'est un hologramme !


On peut penser qu'elle avait eu vent de quelque façon des évènements qui se tramaient dans l'Allemagne hitlerienne. Mais de là à en voir une sorte de synopsis visuel projeté en couleurs
sur les flancs de cet aéronef, alors qu'elle ne disposait pas des outils nécessaires à cette forme de représentation... cela peut nous porter à croire qu'il peut y avoir quelque chose de possible
dans la SF. Chose qui s'est d'ailleurs maintes fois vérifiée !


Merci en tout cas à Y. pour ce témoignage.



Tarendol 07/12/2011 12:24



Salut JP, et merci  pour ton avis intéressant.


Oui je te l'accorde, ce  témoin est une personne simple et travailleuse de nos "campagnes "isolées, de ce "temps jadis"; elle n'étais pourtant pas dénuée de
jugement  puisqu'elle fût interpellée intellectuellement par cette apparition, et réagit en ce sens en en parlant un peu à ses proches (et même jusqu'à à un âge très avancé, avec
son petit fils - ce qui peut sous entendre aussi que les "temps modernes", qu'elle a connu vers fin de son existence, n'expliquaient toujours pas cette "rencontre" de prime jeunesse. Bref,
 le récit met en avant le stéréotypes de cette sorte de témoin isolé, en région agricole, ininterressé par le problème des OVNI, car ne le connaissant pas.  Le
tout, en un temps ( l'entre deux guerres) ou les gens de terroir paysan avaient autre chose à faire que polémiquer trop longtemps sur un phénomène de ce genre. Il est à noter aussi que le témoin
ne fait aucunement allusion à un quelconque passage régulier de ce genre de « cigare » dans son terroir natal. Cela semble vouloir dire également que la ligne de
passage des zeppelins  ( Allemagne/ USA ) de l'époque ne passait pas forcément  par ce petit pays relativement isolé.  Je pense que ces petits détails plaident en faveur
du sérieux de ce témoin. Une jeune fille qui, par émoi, en à un peu parlé autour d'elle (de part ma propre expérience, je peux juger des railleries qu'elle a pu entendre ) et qui
beaucoup plus tard, devenue grand- mère,  s'en est confié à son petit fils le plus proche qui allait souvent passer ses vacance auprès d'elle. Je vois
là un enchainement de faits complémentaires qui ont contribués à amener cette expérience à notre connaissance. la seule "logique inconnue" étant celle du phénomène en lui-même qui interféra, ou
pas, avec un artéfact terrestre bien (réel ou pas, lui aussi), ou même seul avec le témoin – ce qui, dans ce dernier cas, reste autant  problématique pour notre  logique
courante.


 


 


 


Salut Amigo


Et à +, je l’espère


 


 



Profil

  • Tarendol
  • Terrien déculpabilisé.
Amitiés et rencontres, famille, BD/dessin, modélismes, sports,moto,tir sportif, pêche,nature,balades,SF, littérature. refuges: Luberon et Piémont.
Pseudo "Tarendol" choisit en hommage aux oeuvres de R.BARJAVEL
  • Terrien déculpabilisé. Amitiés et rencontres, famille, BD/dessin, modélismes, sports,moto,tir sportif, pêche,nature,balades,SF, littérature. refuges: Luberon et Piémont. Pseudo "Tarendol" choisit en hommage aux oeuvres de R.BARJAVEL

Pages