Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 12:35

 

Toutes les PUB  apparaissant dans ce blog, sont totalement indépendantes de la volonté de son créateur. Celui - ci décline toutes responsabilités et conséquences des contenus de ces pubs générées par OVERBLOG. 

 

   
  

Pour toute demande ou autorisation concernant les articles de ce blog

se reporter  à  l'option " contacter le blogueur"

en haut de page à : "j'aime ce blog"

 

AéroformesEnLubEtAilleurs

                                   Oui, mais…

  

  1 – Préambule.

   

Pour clarifier l’intérêt de ce blog, je précise que

mes proches et moi même avons observé le passage de

« Trois Aéroformes inconnues »

en l'été 2010.

Ces « Apparitions surprenantes »

(Que nous avons pu détailler à loisir)

ont paradé au dessus de nos têtes en exécutant une série de

Démonstrations fantastiques.

 

(Voir montage ci-dessous, et le récit en chapitre 2) Montage3AéroformesUne réflexion de plusieurs mois a été nécessaire pour aboutir à la décision d’exposer ici cette « expérience » plus que troublante que nous avons vécu, en famille, au début de cette   

 « Vague d’OVNI avérée » 

qui à persisté plusieurs jours, à partir du 2 de Juillet 2010.  (Consulter les témoignages du Net)  

C’est par réaction à cette  intrusion dans le ciel nocturne d’Apt (Vaucluse), que ce blog est né, de manière à attester publiquement que des « Entités Aériennes Mystérieuses », dotées d’une "capacité technologique" très avancée, existent, quelles que soient leur origine, et même quelle que soit l’assurance de leur matérialité. 

 

Nous annoterons prochainement les observations d'autres témoins directs de ces phénomènes. Réflexions diverses pointant désormais, en ce qui me concerne, une situation nouvelle et imprévue qui change radicalement mon opinion sur le sujet.

Il va sans dire que cette "rupture intellectuelle" modifie grandement les approches bienveillantes ou intéressées que j’ai eues envers les quelques personnes, probablement sincères, qui m’ont raconté cette sorte d'aventure  d’une vie.

 Car il s’agit  bien de cela:

  Une « expérience incontrôlable et rarissime »,

Que peu de gens, sans doute, auront l’opportunité de vivre durant leur existence.  

Outre cette « intention », ou impact, que nous avons peut – être subit à dessein, l’intérêt d’en parler ouvertement  relève plus que d'une simple libération personnelle.

Il constitue aussi un apport d’informations supplémentaires sur la :

Plus grande énigme de notre temps.

 

J’exprime enfin une certaine curiosité que je partage bien volontiers avec d’autres « analystes » amateurs du genre, ufologues, "scientifiques", ou simples cybernautes curieux qui voudront bien s’intéresser à ce cas ; et pourquoi pas, étayer aussi le sujet UFO en général, par d’autres « lumières » éclairant un peu nos ignorances actuelles.

C'est ainsi que d'autres ( rares, il faut bien l'admettre) "rencontres avérées" de ce type pourront être évoquées dans ce blog, dans la mesure (précisons le encore) de leur exceptionnelles étrangetés.

Tarendol

 Tarendol: Vidéo daylimotion datée de 2008 pour les uns, ou de 2010 pour les autres, mais peu importe, malgré  la polémique qui en découle à ce propos sur le net - pour en juger, taper : "OVNI Apt 2010" (  et surtout, tant pis pour la Patrouille de France - qui n'en force pas moins le respect lors d'autres prestations - , à moins que l'on ai décidé de la faire revenir très bas, sur des villes et très souvent la nuit, et même en "silence subsonique" sur le Vaucluse ) ; car personnellement, nous avons observé autre chose, et quand bien même cette patrouille serait passée par la région ( ce qui reste possible ), les mouvements, les jeux lumineux et les formes que nous avons vu de très près n'avait rien à voir avec des avions conventionnels (nota: j'ai personnellement accompli mon service militaire dans l'aviation, et j'ai ainsi observé  et pratiqué diverses sortes d'aéronefs et hélicoptères, y comprit  leurs atterissages et emplois de projecteurs ou phares en vol de nuit).  Il y  a de nombreux autres cas d'observations inexpliquées ces dernières années dans cette région, montrant, entre autres, les mêmes apparitions dont nous avons été témoins en Juillet 2010 (rectangle et carré)

la différence étant qu'en 2010, ces aéroformes se sont manifestées très bas, presque à la verticale de nos  immeubles, avant de bifurquer au dessus de nos têtes ( en direction du plateau d'Albion situé à 25 Km.)

- Circonstances troublantes que nous avons pu préciser plus loin dans cet article.

 

 

                                Avant de visualiser la vidéo, cocher la case d’arrêt de la musique générale

                                                      (Icône placé tout en haut et à gauche du blog)

 


 

 

Source de cette vidéo:   

 http://www.dailymotion.com/video/x7g44b_ovni-bizarre-sur-apt-en-france-nove_webcam

 autre lien:   http://orgone-france.lightbb.com/t427-ovni-au-dessus-du-luberon

 

2 - Un cas précis. ( par Tarendol )

 

Récit des observations rapprochées du 2 juillet 2010,

au début de cette Vague d’Ovnis dans le Vaucluse.

 

Le 2 Juillet 2010 vers 23h, il s’est passé dans le ciel d’Apt un événement auquel je ne m’attendais pas.

Ma famille et moi-même avons observé des OVNI.

Nous avons même assisté à toute une démonstration défiant quelques lois physiques terrestres. Ces manifestations étaient de nature rapprochées et les objets observés évoluaient très lentement, ce qui nous à permis de retenir une foule de détails concernant leurs descriptions, leurs trajectoires et les sons émis.

 

Chronologie des observations :

 

- 22 h

Ma mère, mon épouse et moi-même nous discutons assis sur un balcon couvert orienté sud. Dans cet appartement du 2ème étage, ce balcon s’ouvre sur un paysage de garrigues en toile de fond.

- 22h45 environ

Ma femme me fait remarquer de larges ondulations lumineuses qui embrasent totalement les façades des quelques immeubles situés sur notre gauche. Ce chatoiement vert fluorescent dure au maximum 5 minutes. Je regarde aux alentours, et ne parviens pas à déterminer l’origine de ces lumières ; le silence, en ce vendredi soir, est total.  

- 23h environ –

 Je remarque un point blanc qui arrive dans le ciel à l’ouest, direction face à laquelle je suis placé, en vis-à-vis avec ma femme, ma mère étant assise sur ma droite. Ce point se multiplie, en 2, 4 et puis 6 lueurs blanches très scintillantes. Les points sont parallèles entre eux, deux par deux, évoquant une possible escadrille d’aéronefs nocturnes. Les six points arrivent presque à la verticale de notre balcon. Un bruit puissant commence à se faire entendre. Je me lève pour mieux voir et à ma grande surprise, un parfait rectangle, d’un noir profond, se découpe nettement dans le ciel nocturne légèrement plus clair. Je m’écrie : « ce truc ne peut pas exister, ça pourrait être un ovni ». Nous nous levons tous les trois et j’appelle mon fils (14 ans) qui lit dans une autre chambre. L’objet, qui paraissait mesurer 10cm à bout de bras, semble à présent bien plus gros et proche de nous, il envahi l’espace et paraît ralentir fortement. Un bruit sourd de machinerie, assez indéfinissable, l’accompagne. Il doit mesurer au minimum 100 mètres de long, car il nous paraît être assez près du sol. Nous distinguons parfaitement 6 feux, agencés deux par deux sur les contours, dont un à chaque extrémité et un bien centré sur chacun des grands cotés. Ces feux sont petits, fixes, extrêmement scintillants et d’une blancheur pure.

6 grands anneaux lumineux parfaitement distincts, aux circonférences bien marquées mais d’un rouge grenat plutôt sombre sont également répartis deux par deux sur la surface de cet objet. Aucun clignotements de feux ne sera percu durant toutes les phases de nos observations.

  

                            Ci – dessous, ma reconstitution de l’ovni.

J'appelle une nouvelle fois mon fils qui n’a toujours pas prit conscience de la vision à laquelle nous sommes confrontés. Nous commençons réellement à appréhender l’ampleur du phénomène, lorsque l’engin, presque immobile, génère de multiples éclairs, d’un vert fluorescent, qui s’agglomèrent en cône et s’allongent instantanément en un faisceaux assez fin.  Ce rayon « électrisant » balaye le sol de façon très saccadée (3 ou 4 secondes) en contrebas de notre immeuble (sans doute sur le cimetière  qui est caché depuis  notre point d’observation). Le faisceau remonte et s’interrompt instantanément. Toute cette action s’est déroulée en silence, mis à part le bruit de propulsion déjà cité plus haut.  

L’OVNI, car je n’ai plus de doute à son sujet, continue sa lente progression. Nous sommes tous les trois penchés sur le balcon, et ma mère (82 ans) me demande, très intriguée, « qu’est-ce que c’est que toutes ces lumières dans le ciel ?». Je précise une nouvelle fois : « c’est un OVNI, c’est pas croyable, et il nous fait toute une représentation !». Ma femme est également médusée. Mon fils se décide enfin à arriver. Il s’exclame, sidéré : « c’est quoi papa, ce truc, c’est quoi ? » Même réponse, et aussi : « vas chercher ton téléphone portable, les nôtres sont éteins dans la chambre, il faut que tu filmes. » Il repart et reviens aussitôt, essaie de mettre son téléphone en marche. Tout cela prend du temps. A ce moment, l’OVNI, toujours à vitesse quasiment nulle, nous gratifie d’un cabrage instantané ( précédé de vibrations, ou sacades d'une fraction de seconde, vers son avant) dans un soudain changement de direction ascendant avec un angle sec d’environ 40 degrés. Stupéfaction. Mon épouse l’a remarqué elle aussi et me crie : « tu as vu comment il à fait ! » Je lui réponds : « Oui, ça ressemble à de l’anti-gravité et ça aussi ç’est censé ne pas exister ». Et cette absence d’inertie, nous la ressentons encore plus dans la phase suivante et finale de notre observation. Mon fils fait ce qu’il peut dans un moment pareil, mais sa main tremble et j’avoue que la mienne tremblerait encore plus. J'ajoute que le bruit constant à toute l'observation ressemblait un peu à celui d'un très lent tabour de lave - linge évoluant dans des sons graves et diffus, des sortes d'infrasons assez puissants faisant vibrer l'air ambiant.

 

Ci – dessous,  dessin de mon fils sur son portable car le film, inexploitable, ne laisse apercevoir qu’une lueur erratique à peine discernable .

 

dessNico 

 

 Après un bref instant d'immobilité apparente, l'apparition opère un changement de direction de 90 degrés vers le nord, dans un nouvel angle droit sans que l'objet ne semble pivoter sur lui même, dans notre direction. Le bruit de machinerie devient plus intense, mais sa vitesse est beaucoup trop lente par rapport à l’impression de légèreté qui se dégage de cette manœuvre. En effet, le rectangle devient immense car il descend vers nous en feuille morte, mais de manière apparemment bien dirigée. Nous sommes à deux doigts de rentrer pour nous dissimuler dans l’appartement. L’impression de « solitude du quartier » est très angoissante pour nous quatre. Puis l’objet remonte et passe au dessus de la maison, et avec mon fils nous traversons en courant l’appartement pour le voir en partie disparaître au dessus du toit de l’immeuble jouxtant le notre. Le bruit diminue rapidement aussi. L’observation rapprochée à duré environ 3 minutes, ce qui à postériori semble ridicule par rapport à la série de démonstrations à laquelle nous avons assisté. Hormis ce condensé d’actions incroyables, il y a eu ces impressions d’effets grossissants ponctuels, un peu comme des zooms. C’était presque irréel et nous nous avons du mal à interpréter ces séquences. Quoi qu’il en soit, nous sommes restés là, avec l’envie de nous pincer pour savoir si nous n’avions pas rêvé. Dehors régnait toujours le silence et personne n’avait apparemment rien vu.  J’ai trouvé cela anormal. 

- 23h10 environ –

Deuxième arrivage, et je crois d’abord que c’est le même "objet" qui à tourné et qui revient. Mais non, car celui-ci est bien noir mais carré, il émet un bruit similaire et possède quatre feux blancs et quatre cercles rouges identiques au précédent. Il prend la même direction vers le nord, un peu plus en contrebas de l’immeuble. Pas de démonstration particulière de sa part.  

- 23h20 environ –

Troisième et dernier passage encore plus loin en aval du balcon. Je ne distingue cette fois ci que les points blancs et le bruit très lointain. Même changement de direction.

Dans la surprise des deux derniers passages auxquels nous ne nous attendions encore pas, nous n’avons plus pensé à utiliser nos téléphones, de toutes manières assez malaisés à actionner dans l’obscurité.

Ce n’est qu’après coup que j’ai réalisé le lien probable qui devait exister avec les ondulations vertes des façades, observées un quart d’heure avant le passage du premier ovni.  A noter aussi que, mon épouse m'a révélé par la suite avoir perçu, bien avant notre sortie sur le balcon, et sans y avoir prêté attention, des lueurs vertes au delà des baies vitrées, alors que nous étions encore installés dans la salle à manger. Grandes interrogations de notre part, devant une telle intrication de faits ostentatoires très échelonnés dans le temps pour un même PAN.

Seul observateur, je n’aurais sans doute pas réalisé ce blog. Heureusement nous étions quatre et cela nous a rassuré sur notre santé mentale. En définitive, nous avons observé des choses bien plus qu’énigmatiques, et depuis nous évoquons parfois cette expérience, entre nous ou avec des proches.  

Ci – dessous, la reconstitution de l’itinéraire des 3 OVNI sur fond Google Earth. MontageFond GoogleJ’ajouterais qu’au regard de l’intérêt de cette observation de Juillet 2010,

(Outre la fin de non recevoir de la gendarmerie pourtant contactée le 3.7.10 au matin, un rapport fut directement adressé et pris en compte, dans les deux jours suivants, par le GEIPAN)

la lente gestation de ce blog m’est venue.  Et c’est à ma grand – mère, tout d’abord, (j’évoquerai, dans un deuxième article intitulé "une sphère à St Joseph", un fait comparable qu’elle a vécu); et à un ami d’enfance expérimenté en la matière, que je dédie ce site, comme une modeste contribution à

      « L’énigme des OVNI » 

 

Ce personnage ; historien, chercheur talentueux, et ufologue aguerri de notre région depuis quarante cinq ans, avec lequel j’entretiens une amitié et une confiance que je sais réciproque, se nomme :     Eric Zurcher.

 

Auteur, entre autre, du livre  "Les Apparitions d’Humanoïdes"  (qui tentait pour la première fois une analyse et une étude statistique des rencontres rapprochées de type 3 survenues en France - voir les couvertures de l'ouvrage un peu plus bas dans cet article) épuisé depuis trente ans mais toujours très recherché. Il est également le fondateur de la première mouture du CRUN, groupe qu’il anima et au sein duquel il enquêta durant de longues années, avant de le confier à une autre équipe.

De nature très discrète, Eric reste un des meilleurs connaisseurs français du dossier ovni. Il a volontiers accepté de répondre à mes questions et la transcription de l’entretien fait l’objet du chapitre suivant.

(Tarendol)

 

  OvniCarréUSA

 

 

Ci – dessus : Photo d’un OVNI prise en 1996 aux USA, rappelant par sa géométrie les objets observés en Juillet 2010 en France.

                                                                                                         * 

 

 

 

 

- 3 Interview et commentaires d’Eric Zurcher sur l’observation du 02. 07. 2010.  

Tarendol :- Eric, sur ce cas précis, que penses – tu des phénomènes extraordinaires que nous avons observé ? 

 

E.Z : -  Globalement, le phénomène ovni présente deux caractéristiques essentielles. La première est une extraordinaire hétérogénéité des formes perçues, qui est de plus, évolutive. Au début, disons à partir de 1950, les objets perçus étaient principalement lenticulaires (d’où l’expression « soucoupes volantes ») ou de forme allongée, comme des cigares. Progressivement, on a vu apparaître des sphères, des triangles, et maintenant des carrés et des rectangles, mais sans que les anciennes formes soient devenues obsolètes. Il faut savoir que même à l’intérieur de cette typologie, aucune structure ne ressemble vraiment à une autre, et qu’il y a depuis toujours une profusion d’objets totalement baroques. Par baroque  j’entends des objets dont « l’esthétique » relève d’un non sens aérodynamique. Cette incohérence générale est tout à fait fascinante. La seconde caractéristique est que ce phénomène agit dans un cadre élusif absolu. C’est une règle qui n’a jamais été transgressée, même par des exceptions apparentes. Il y aurait bien des choses à dire à ce sujet. C’est d’autant plus étonnant qu’en contre point, le phénomène agit selon une pratique ostentatoire à peine voilée. Je pense que plus le temps passera, et plus cette problématique va devenir l’élément central du dossier ovni, parce qu’elle renferme une bombe conceptuelle à retardement. Pour ce qui est de ton observation, tu peux constater qu’elle s’inscrit dans ces critères très généraux... 

 

Tarendol : - Plus généralement, qu’elles pourraient - être les origines  possibles de ces apparitions qui dispensent aussi généreusement des démonstrations d’une telle puissance ? 

 

E.Z : -  Depuis 60 ans les hommes ont eu le temps de réfléchir et de nombreux modèles ont été proposés, l’ennui étant qu’ils se contredisent souvent. La vérité est que nous ne savons toujours pas d’où viennent les ovnis. En fait les hypothèses se séparent en deux questions : le phénomène est-il endogène ? (lié à l’homme) ou exogène ? Pour des raisons qui tiennent à la rationalité, l’hypothèse extraterrestre tient toujours la corde et reste la conviction de la majorité des ufologues. Mais il est  vrai qu’il y en a qui pensent différemment et les affrontements sont parfois violents dans le microcosme ufologique…

   

Tarendol : - Outre l’hypothèse extra terrestre, Ces manifestations hautement sophistiquées pourraient – elles être parfois imputées à des technologies militaires terrestre ou autres entités humaines distintives, sachant pourtant que leurs apparitions « supposées secrètes » ne recherchent pas une discrétion particulière.   

 

E.Z : Non. Il peut y avoir eu des cas de confusions, notamment aux Etats-Unis avec des appareils furtifs de forme triangulaire, ou quelques prototypes, mais dans l’ensemble, aucune technologie terrestre n’est pour l’instant en mesure de produire de telles performances. Il existe dans ce phénomène un nombre limité d’invariants (quatre ou cinq, pas plus) dont le premier est bien connu du grand public, et pour cause. Ces « objets » se comportent comme s’ils n’avaient pas de masse ; ils sont capables de passer de 0 à 6000 km/h en quelques secondes sans bang supersonique, de virer à angle droit à haute vitesse, d’avoir des trajectoires erratiques sans effets d’inertie, etc. d’où le malaise des témoins et la difficulté à décrire ce qu’ils ont vu. Les mots sont difficiles à trouver tant le quotidien ne nous prépare pas à ce genre de confrontation. J’en sais quelque chose et toi aussi maintenant. Quant à l’explication, on peut toujours spéculer sur un système répulsif qui supprimerait la gravitation autour de l’objet ; encore faudrait-il être sûr qu’il s’agit bien d’objet au sens où nous l’entendons. Il existe également d’autres possibilités rationnellement envisageables, mais si nous avons affaire à une intelligence vraiment avancée, disons un million d’année, ce qui n’est rien à la mesure de l’univers, alors cette « technologie » ou du moins la partie que nous en percevons, est définitivement au delà de nos capacités cognitives...

 

Tarendol : ces entités inconnues pourraient- elles avoir des intentions  immédiates lors de leur manifestation, ou bien ces dernières s’intègrent – t’elles dans un processus plus complexe  visant à  impacter (et dans quel but) l’humanité au fil du « temps » ? 

 

E.Z : C’est sans doute la question la plus intéressante, bien au delà de l’origine réelle de ce phénomène. Je réfléchis sur ce thème depuis longtemps et je suis parvenu à une sorte de conviction en la matière, mais je n'en parlerai pas pour l'instant, n’ayant aucune preuve. A priori, on n’a pas réussi jusqu’à présent à déceler le sens de ces apparitions. Le côté ostentatoire et l’ampleur des manifestations semblent nous dire : « on vous pose un problème » tandis que le cadre élusif dirait plutôt : « débrouillez vous à trouver seul la solution »……………………..  

Tarendol : En 2010, peut – on raisonnablement parler d’un début de « concrétisation » du problème  OVNI, compte tenu d’une certaine prise de conscience du milieu scientifique en ce domaine, notamment  grâce à l’apport des nouvelles découvertes concernant l’univers depuis une vingtaine d’années ? 

 

E.Z : Oui et non. Il est vrai que depuis une vingtaine d’année, l’exobiologie est devenue une discipline en pleine expansion et que la recherche des exo planètes ne cesse de progresser. Du coup, de plus en plus de scientifiques sont persuadés que l’univers grouille de vie, mais sans faire une seconde la relation avec notre sujet. Il y a même un mouvement en sens contraire avec un impact de plus en plus fort des mouvements ultra rationalistes. En fait, la science peut difficilement s’intéresser à ce problème pour deux raisons. La première relève du cadre élusif : ce phénomène est essentiellement connu par le fait testimonial et laisse peu d’indices matériels (quelques échos radars et quelques traces sur l’environnement tout de même). Pour beaucoup de raisons en partie fondées, les protocoles scientifiques répugnent à se fonder sur l’unique témoignage humain en l’absence « d’évidences concrètes » d’où le rejet. La seconde, sans doute la plus importante, relève du culturel. Le système scientifique fonctionne sur une vision du monde lentement mise au point et testée, ce que l’on nomme un paradigme. Or, il faut bien comprendre ce que représentent les ovnis : l’irruption d’une métaphysique (au sens strict du mot grec méta : au delà de) dans un univers de certitudes et en rupture avec lui. Il suffit de quelques notions d’épistémologie (l’histoire et la philosophie des sciences) pour comprendre que le rejet ne peut être que viscéral et doublé d’une négation d’autant plus acharnée qu’elle est facilitée par l’absence de preuves concrètes, solides, matérielles. En vérité, les ovnis pourraient bien nous montrer une seule chose : que notre connaissance de l’univers et de ses lois n’est pas finie. Cela va de soi  et… cela est insupportable ! La conclusion veut donc qu’il n’y aura pas d’évolution positive tant qu’une véritable rupture épistémologique n’aura pas eu lieu. Cette « approche globale par le haut » n’est certainement pas pour demain et il n’est pas dit que les ufologues y joueront le moindre rôle.  

Tarendol : Si ces « visites  inexpliquées » semblent bien prendre une tournure exponentielle depuis  le demi-siècle écoulé, la grande révélation  n’est donc probablement  pas encore pour demain.  Que pourrais-tu conclure aux vues de ces deux constatations ?  

 

E.Z : Ta question touche à un point fondamental. Il est exact que les manifestations ovni sont montées en puissance depuis la fin du XIX° siècle pour prendre une dimension exponentielle après la seconde guerre mondiale. Il serait étonnant que cette effervescence n’ait pas un rapport avec notre propre histoire. Ce lien me semble d’ailleurs aveuglant, même s’il n’incite pas à l’optimisme pour celui qui s’efforce d’être un tant soit peu lucide. Je précise tout de suite qu’à mon avis, nous n’avons rien à craindre de ce phénomène (mais tout à craindre de nous mêmes) et que je n’ai jamais pensé une seconde qu’il y aurait la moindre révélation ou transfert, de quelque nature que ce soit. Dans le même ordre d’idée, une conception de nature eschatologique, même laïcisé, relève à mon sens du plus pur délire. Je précise encore que ces avis ne sont pas l’expression de préjugés ou de vagues impressions, mais qu’ils reposent sur des constats et des arguments découlant de processus de pensées logiques ; autrement dit, ils sont discutables et éventuellement réfutables.

Tarendol  :  Dernière question plus personnelle, et ce sera aussi le mot de la fin; après toutes ces années passées au service de l'ufologie, l'édition de cet excellent ouvrage sur les "Apparitions d'humanoides", et bon nombres d'articles publiés dans les revues spécialisées, n'as-tu pas envie, malgré le foisonnement littéraire en ce domaine (ou l'on peut lire tout et son contraire), de récidiver, et d'élaborer une nouvelle parution englobant l'essentiel du problème, comprenant tes dernières réflexions ou hypothèses sur cette vaste énigme qui constitue un des plus grands défits de notre temp?  

 

E.Z : Comme tu le dis, il existe plus de mille ouvrages de langue française ou anglaise sur les ovnis. Quant au dossier, il comporte désormais des millions d’entrées, au point que quelqu’un qui aurait travaillé dessus huit heures par jour pendant 40 ans ne pourrait pas prétendre le maîtriser entièrement. Cette masse démentielle traîne beaucoup de balivernes et suffisamment d’informations pour occuper les futurs passionnés. Faut-il vraiment récidiver et commettre un livre de plus sur la question ? Je n’en suis pas sûr, mais il serait certainement amusant d’écrire un ultime essai qui conjuguerait synthèse et réflexions. C’est une question de motivation et de temps disponible : Qui vivra verra… 

 

Tarendol :- Merci Eric, et rendez – vous à  la rubrique suivante et certainement pour d’autres dans ce blog.

                              

                            Ci dessous: première et quatrième de couverture du livre d'Eric ZURCHER

 

 

livr1Eric 

4 - L’ufologie rapide. ( par E.Z. )

 

Peu prisé médiatiquement de nos jours, ce phénomène n’en est pas moins ancien et planétaire.

Tout indique qu’il est monté progressivement en puissance à partir de la fin du XIX° siècle pour investir massivement nos consciences après l’observation historique de K.Arnold en 1947, au Etats-Unis.

Depuis cette date, si l’on tient compte des statistiques fournies par l’ONU, ce serait 150 millions de personnes de par le monde qui aurait été témoin d’apparitions inexpliquées.

Ces chiffres, obtenus par sondages ont de quoi laisser sceptique, mais si vous avez la curiosité de questionner votre entourage, vous aurez la surprise de constater qu’il y a toujours une personne qui sans sa vie, a « vu quelque chose ». Aussi, le chiffre de 150 millions ne paraît pas sous estimé, bien au contraire.

Il faut toutefois nuancer ces données car des études ont montré qu’il y avait en moyenne un peu moins de deux témoins par cas (donc approximativement 80 millions de cas) et que 85 % à 90 % des observations pouvaient se réduire à des confusions ayant pour source des causes multiples. Tout cela ramène à une dizaine de millions de cas, dont cent mille environ (soit 1 %) sont connus (1).

Sociologiquement, toutes les strates de la population sont concernées, sans exception.

Ces chiffres approximatifs pointent l’ampleur du problème.

Vu le rejet du phénomène par les systèmes scientifiques, ce sont essentiellement des amateurs et des groupements privés qui ont pris le relais avec des résultats pour le moins incertains.

Il est évident qu’en amont, le domaine crucial reste le recueil des témoignages, ceux-ci étant les « briques constitutives » de l’Ufologie (discipline censée étudier les OVNIS). En aval, la nécessaire réflexion se heurte à plusieurs problèmes, dont le principal est d’ordre anthropologique : il y difficulté à s’extraire du cadre culturel dominant pour penser un sujet furtif et semble t-il, totalement exogène par sa nature.

 

CARACTERISTIQUES

 

Pour ce que l’on peut en percevoir, les caractéristiques du phénomène révèlent :

-         une très forte hétérogénéité dans les représentations, la forme lenticulaire étant cependant la plus prisée.

-         Un caractère imparablement élusif, qui ne laisse jamais de preuves matérielles tangibles derrière lui. Cet aspect doit cependant être tempéré par deux observations : d’une part, il existe un certain nombre de traces résiduelles au sol et sur l’environnement (2), environ 4000 au niveau mondial, dont malheureusement très peu on fait l’objet d’investigations scientifiques poussées ; et d’autre part, environ 20 % des observations aériennes réalisées par des personnels hautement qualifiés ont été confirmées par radars, militaires la plupart du temps (3).

-         Une tendance à se manifester par vagues temporelles ou mini vagues, avec pour ces dernières le couplage à des espaces géographiques très localisés.

-         Un certain nombre d’invariants, dont les deux plus connus sont : 1) le comportement physique hors norme de ces « objets » qui paraissent défier les lois de la pesanteur et sont capables d’accélérations foudroyantes, de virages à angle droit et de disparitions sur place. 2) Une maîtrise très avancées de la lumière mettant en scène des effets spectaculaires.

Il existe d’autres invariants encore plus étranges, mais que nous n’aborderons pas ici.

 

En conclusion (qui se veut optimiste) on peut dire que la prise en compte de ce phénomène pourrait être une nouvelle source d’exploration et induire des potentialités inouïes pour le devenir de notre espèce….mais que vu les circonstances, cette démarche n’est pas pour demain…

 

1) Le Centre d’étude américain des UFOS (CUFOS) compte actuellement un peu plus de 100000 cas informatisés.

2) Le chercheur américain Ted Philips qui dispose de 4000 entrées avec traces réparties sur 91 pays, pour un total de 20 000 observations proches du sol.

3) Selon J.J.Velasco, ex directeur du SEPRA (communication au congrès de Pocantico / 1997). Voir aussi son livre : J.J.Vélasco & N.Montigiani : Ovnis, l’évidence. Ed Carnot 2004, pp 105.

 

 

                             Avant de visualiser la vidéo, cocher la case d’arrêt de la musique générale

                                                      (Icône placé tout en haut et à gauche du blog)

 

 Source de cette vidéo:

http://www.dailymotion.com/video/x5jp6a_le-phenomene-ovni-un-peu-d-histoire_news

 

 

BIBLIOGRAPHIE (E.Z.)

 

Il existe des milliers de livres en Français et en Anglais dans ce domaine.

La « Bible » reste l’ouvrage de l’astronome J.A.Hyneck : Ovnis mythe ou réalité ?(Ed J’ai lu 1975) et l’on peut aussi citer une bonne synthèse récente : E.Kragel & Y.Couprie Ovnis, Enquête sur un secret d’Etats(Ed le cherche midi 2010) ainsi que tous les ouvrages de J.C.Bourret.

Voir aussi, pour le côté officiel, le site de l’organisme dépendant du Centre National d’Etudes Spatiales qui traite les témoignages (le GEIPAN) :

geipan@cnes.frwww.cnes-geipan.fr

 

 

Exemple de vidéo Dailymotion sans doute, pour une part, trompeuse concernant:

“Les ovni à travers l’histoire »

 

Quelques images alléchantes, certes, mais contrebalancées par un autre site ( lien suivant ) qui  expliquerai quelques une d'entre elles beaucoup plus prosaïquement. ( cette vidéo est maintenue dans un souci d'exemple à la prudence)
                                Avant de visualiser la vidéo, cocher la case d’arrêt de la musique générale

                                                         (Icône placé tout en haut et à gauche du blog)

 
la vocation de ce blog n'étant pas axé sur la désinformation; mais bien sur une recherche
d'explication la plus intellectuellement honnête possible, voici donc le lien suivant à lire
absolument, car il souligne la prudence qui doit être de mise concernant l'évènementiel OVNI
sur le net actuellement - à savoir une avalanche de tout et n'importe quoi.
Merci encore une fois à E. Zurcher, et à l'auteur, pour cette info que je m'empresse de transmettre.
C'est ici et cela va en dépiter plus d'un, mais la recherche sérieuse est à ce prix 
(Cette mise au point , du 19.1.2012, ne va toutefois pas à l'encontre des probables observations
d'OVNI survenues tout au long de notre petite histoire terrestre.)
7
a lire  absolument site ci dessous

5 - Ci - joint commentaire tiré de LDLN :

Tarendol: Une interview ( que je découvre à présent, soit le 25.8.11) de Joël Mesnard, ex enquêteur du GEPA et directeur de LDLN depuis 1985, qui date de 2008 :

 

J.Mesnard :

" De toutes vos questions, c’est celle que je préfère, et de loin, parce que des événements récents nous offrent apparemment une opportunité sans pareille, qu’il serait stupide de ne pas chercher à exploiter.
Depuis quelques années, au tout début du mois de juillet, vers 22 h 15 (à un quart d’heure près), on voit évoluer en silence, dans la région qui va, grosso modo, d’Aix-en-Provence au flanc nord du Lubéron, des lumières groupées en formation géométrique. Dans de nombreux cas, des témoins qui ont raconté leur expérience se sont entendus répondre : « C’est la Patrouille de France ». Or, c’est impensable, car la Patrouille de France ne vole jamais en formation de nuit, et surtout pas réacteurs coupés ! On a donc là, à mon avis, quelque chose qui imite très grossièrement la PAF. Rappelons qu’elle ne fait pas n’importe quoi, qu’elle a une mission, qui est de constituer une sorte de vitrine de l’armée de l’Air, et que la dernière chose qui viendrait à l’esprit de son directeur est bien de voler en formation, de nuit, réacteurs coupés, au-dessus d’une région très peuplée.
Cette hypothèse d’un ‘’parasitage’’ de la PAF ne me paraît pas extraordinairement étonnante, puisque nous avons connu, depuis bien des années, des parasitages flagrants de rentrées atmosphériques, de sky trackers, d’accidents d’avions (les ‘’crashes de rien’’), de la lune, de nuages, et peut-être même, en 2004, de torchères de forages pétroliers off shore.
Peu importe, au fond, que cette interprétation (à laquelle je crois assez fermement) soit, ou non, la bonne. L’essentiel est que nous avons de bonnes raisons de guetter, les prochaines années, au tout début de juillet, et aux alentours de 22 h 15, dans la zone considérée. Si des témoins nombreux pouvaient voir ça, la situation pourrait évoluer favorablement.

Evidemment, la présence du phénomène, début juillet, n’est pas garantie, ni l’an prochain, ni après. Les pêcheurs aussi, ou les cueilleurs de champignons, courent le risque de revenir bredouilles. Cela ne les empêche pas d’essayer. Alors, si vous voulez mon avis, faisons comme eux !

De mon point de vue, cet aspect des choses dépasse en intérêt tous les autres faits de l’actualité récente. Un phénomène qui se produit, presque à date fixe et à heure fixe, dans une zone de 30 km x 50 km, je ne me souviens pas d’avoir entendu parler de quelque chose d’équivalent par le passé."
LDLN N° 391 - 2008

 

Tarendol : Cette publication de LDLN vient opportunément fortifier l'idée que ma famille et moi même n'avons pas révé; d'abord assis, ensuite debout gesticulant et criant, pour finir en courant ( perdant de vue l'intrus, mais l'entendant toujours) pour traverser un appartement et revoir ce 1er OVNI, que nous avons parfaitement détaillé passant  de l'autre coté des immeubles.  Dans l'option  impliquant des objets illusoires, un rêve commun évéillé et actif de presque 1h 30 (en comptabilisant toute ses phases) nécéssiterait quelques explications tout aussi extraordinaires.

       

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ovni-lesvisiblesdeprovence.over-blog.com - dans divers
commenter cet article

commentaires

Phil 24/05/2011 17:13



J’ai aperçu un ovni « aussi large qu’une petite ville » au-dessus du centre-ville de Saskatoon, Canada


Selon le témoignage oculaire d’un habitant sur le site internet MUFON cas n° 28927 : « Le 18 décembre 2010, alors que je
m’apprêtais à aller au lit, j’ai décidé de sortir pour aller fumer une cigarette. Je me suis avancé jusqu’à la porte d’entrée et j’ai allumé la lumière. J’ai levé les yeux vers le ciel et j’ai
alors vu ce qui selon moi était un ovni en vol stationnaire au-dessus du centre-ville de Saskatoon. Je n‘en revenais pas à quel point il était gros. J’ai pris des points de référence depuis
plusieurs endroits comme des arbres et un bloc d’habitations qui est à plus de 500 mètres de ma porte d’entrée.
Ma meilleure estimation, c’est que cet ovni faisait au moins 6 étages de haut et, au regard de la distance qui nous séparait (un mile), un mile de largeur et deux
de profondeur. Je me souviens avoir pensé à quel point c’était beau. Le dessous était extrêmement clair et mon attention a été attirée par les dessins qui s’y trouvaient. Ils semblaient être
mayas ou peut-être même égyptiens. Avec des ornements dorés ou argentés et des bordures sombres, le dessin ressemblait à une sorte de labyrinthe.
Je me suis appliqué à calculer la taille de cette œuvre d’art qui emplissait le ciel. Mes points de référence étaient deux arbres et suggéraient que le bâtiment
avait au moins deux miles de largeur, et selon mon point de vue, qu’il était aussi grand que le bloc d’habitations qu’il surplombait. Il s’étendait depuis le bloc d’habitations jusqu‘à perte de
vue. Ensuite, l’ovni s’envola directement dans l’espace. Il n’y avait aucun bruit, aucune source d’énergie reconnaissable, cela ressemblait plus à une sorte de propulsion antigravitationnelle qui
le souleva à une vitesse extrêmement élevée.
J’étais fasciné de voir que contre toute attente il n’y avait pas de trainée de chaleur alors qu’il quittait l’atmosphère. Il disparut juste dans la stratosphère.
Le phénomène le plus étrange arriva cependant après cette apparition. Je suis rentré chez moi et j’ai immédiatement oublié que j’avais vu un ovni. Ce ne fut que deux jours plus tard quand je suis
sorti pour fumer une cigarette environ à la même heure que j’ai regardé le ciel et que j’ai eu un flash « oh, c’est ici que ce trouvait l’ovni ».
Par la suite, j’ai douté avoir pu oublier une telle expérience, ne serait-ce que pour quelques jours. Je passais le jour suivant à essayer de me rappeler ce qui
c’était exactement passé. Peut-être que ce n’était pas arrivé, peut-être qu’il s’agissait d’un rêve, peut-être que j’expérimentais un trou de mémoire ou autre, mais après mûre réflexion, j’en
vins à la conclusion que cela c’était vraiment passé. Je l’ai alors dit à ma femme, puis je l’ai posté sur Facebook, en espérant que quelqu’un d’autre l’aurait vu.
Je n’ai eu aucun retour, aucunes observations. L’idée m’est venue que cet ovni et beaucoup d’autres utilisent une sorte de dispositif de camouflage ou même de
manipulation de l’esprit pour réduire les rapports d’observations. Je n’en sais pas plus, mais ce dont je suis sûr c’est que ce bâtiment est la plus belle chose que j’ai jamais
vue. »
Article traduit de l’anglais par Clara pour ZONE-UFO.com
Source: ufo-blogger.com




Tarendol 27/05/2011 11:46



Salut Phil,,,  Outre l'aspect série TV de SF du témoignage, ( méfiance et raison nous gardons), ce témoin (du MUFON)  aurait dû pour le moins alerter les autorités locales, de manière à ce que ce cas ( colossal
et potentiellement inquiétant ) soit géré officiellement, Mais bon… Il est expliqué aussi que le "gars" en question fume, ce qui est son droit, mais peut - être des cigarettes "Alien" qui
lui font voir des flashs d'une beauté bien sympathiques, et qui peuvent le laisser quelques temps sujet à des absences diverses. Il existe une possibilité qu'il soit resté très
« peace and love », dans le sens "fumettes incontrôlées récidivantes".  Etre seul observateur d'un PAN n'est jamais aisé à
raconter de toute manière. On voit à ses conclusions que ce témoin n'est pas non plus un novice en matière d'ufologie. En tout cas merci pour ce "cas" dont on peut tout de même souligner
que les déductions finales « camouflages et manipulations » sont de plus en plus dans l'air du temps, et probables ; en témoignent nos propres "avancées" socio/technologiques, à+



Sébastien Pernet 13/04/2011 18:48



Impressionnant !


J'habite un petit village en Savoie, nous avions eu un cas dans les années 80, j'étais tout gamin, plusieurs témoins avaient vu un objet se poser dans un champs vers 18 heures un été. Je me
souviens qu'à l'époque j'étais fasciné par le récit de ceux qui racontaient cette expérience ! Hélas à l'apoque les appareils photos étaient rares...


Bravo pour le blog, je reviendrais !



Tarendol 17/04/2011 11:25




Bonjour Sébastien, tout d'abord félicitation pour la création du blog très complet de Georges Ramaioli. Merci pour ton commentaire concernant Les Visibles. Impressionnant, c'est le mot ;
mais confronté au phénomène, ça peut devenir traumatisant compte tenu des hypothèses que cela suppose, en plus de l'impact immédiat. C'est sans doute pour cela que les autorités font
l'impasse sur l'information. Avaliser cette irréalité est la pire des actions à faire envers les populations : trop déstabilisant étant donné que personne n'a la
maîtrise nécessaire en ce domaine. Quelques spécialistes ont des pistes très intéressantes, très étayées mais improuvables. Outre ceux cités par E.Zurcher y comprit le sien et peut être
un second à venir, tu peux aussi lire les ouvrages suivants ( des gens sérieux): f. Bonvin "OVNI les agents du changement", S. Allix " extra terrestre l'enquête, les B. Méheust
"Science-fiction et soucoupes volantes" et "Soucoupes Volantes et Folklore" fascinants.
Amitiés et coucou à G.R. ( une autre de nos passions " communes" ) A+



MB43 23/01/2011 11:58



Témoignage intense et, j'en suis convaincu, très sincère. Il est de plus très bien détaillé et documenté. Il faudrait approfondir ton enquête et voir lors d'un prochain séjour si
tu peux trouver des voisins de ce quartier apparemment très urbanisé qui auraient également vu (et/ou entendu) quelque chose ce soir là. Je suis persuadé que cela pourrait favorablement étayer
ton récit.


 



Tarendol 24/01/2011 14:35



Salut et merci pour ton appréciation. Je n’ai en effet rien à vendre, juste ce témoignage qui ne relate  rien d’autre qu’un gros shoot
familial assez traumatisant. Les autres affirmations du net concernant cette vague de juillet 2010 étayent d’elles même nos propres observations. N’oublie pas que nous somme 4 à avoir vu ça, et
mon blog étant aussi un exutoire bien pratique, je ne cherche pas à convaincre forcément.


Si le sujet  OVNI nous interroge tous globalement, pour ma part, je ne fais pas d’enquête spécifique sur ce cas particulier (trop fastidieux,
pour moi), seul le fond du problème m’intéresse réellement ; à savoir les origines et buts possibles de l’énigme. Je me réfère pour cela à certains livres ou articles existants. Notre
observation du 2/7/10 s’inscrit dans la continuité extravagante de ce genre de phénomènes (aéroformes nouvelles comprises). Et si j’en parle déjà dans le blog, je souligne encore que le quartier
semblait particulièrement "engourdi"ce soir là, et ceci, malgré les hauts cris que j’ai pu pousser. J’ai d’ailleurs recherché en vain un quelconque mouvement de fenêtre durant ces passages
aériens. Ce sentiment d’isolement temporel, plus le caractère particulièrement irrationnel de nos observations laisserait volontiers penser à une manifestation relevant d'autres lois
physiques que celles péniblement échafaudées par notre civilisation.  L’impossibilité de forme, de propulsion, de trajectoires et de sons incongrues, de « jeux » lumineux et
de survol aussi ostentatoirement bas, et de toute façon interdit sur une ville ( et non repéré par les autorités ? ), incite à penser à de telles origines (extra terrestre ou autres),
en décalage  flagrant avec l’avancée technologique globale (du moins celle affichée) de  l’humanité. Merci encore pour ton intérêt. À+ de te lire, peut – être, après mon prochain article ( qui ne saurait tarder)


 



Jean-Pierre Baissac 12/01/2011 21:48



Passionnante expérience, témoignage vivant et détaillé. Il s'est indéniablement passé quelque chose en ce début de juillet 2010 dans le ciel vauclusien. Il est à noter (sait-on jamais!) que
quelques jours plus tard, la terre tremblait non loin de là, à Manosque ( http://www-dase.cea.fr/actu/dossiers_scientifiques/2010-07-23/index.html ).


Ce que recouvrent ces phénomènes, quel peut être leur sens (ont-il seulement un sens au regard de ce que nous entendons comme tel ?), autant de questions qui nous entraînent sur les terrains
connexes de la métaphysique et du fantastique. Bien sûr nous serions tentés d'analyser, de trouver des corrélations d'ordres géographique, stratégique, symbolique voire... mais nous n'en saurions
pas plus. Comme le pointe Eric dans ses savants travaux, le phénomène OVNI, depuis qu'il est observé, prend toutes sortes de formes sans s'arrêter à aucune. On a cherché à le comprendre, on a
voulu le nier, on a prétendu le domestiquer, on lui a assigné un caractère prophétique, maintes fois on l'a instrumentalisé, on n'en sait toujours rien et toujours il nous interpelle, il nous
aiguillonne, il nous invite à nous questionner quant au bien-fondé de ce que nous tenons pour la réalité pure et dure d'un monde fini obéissant à des lois physiques incontournables, un monde où
tout ou presque est prévisible et dûment étiqueté. Or, le phénomène OVNI  nous montre qu'il n'en est rien. Et il est peut-être aussi passionnant en tant que ce qu'il nous paraît être qu'au
travers de ce qu'il pourrait nous apprendre sur nous-mêmes, et au-delà, à réviser la position centrale que nous nous sommes assignée dans l'univers -je serais tenté de préciser, l'univers
connu. 


Bonne chance, Gérard, Eric, à votre nouveau blog. 



Tarendol 14/01/2011 15:52




Merci Jean Pierre pour cet avis d’ami éclairé. Tu fais parti des gens intéressant à lire car à l’écoute de nombreuses actualités. Petite
précision: je suis seul instigateur et gestionnaire de ce blog, responsable en totalité de mes textes signés ou interviews envers des tiers (car plus impacté que je le présumais par ces observations subies, j'ai ressenti le besoin progressif de raconter tout ça au plus grand nombre sous couvert
d’un relatif anonymat ; façon pratique d’échapper aux regards amusés de beaucoup de nos semblables). En ce qui concerne E. Zurcher, qui est d’abord un ami proche, il m’y à bien sûr encouragé
et je ne me prive pas de ses avis,  car il est un expert manifeste du sujet sur la région et bien au delà. Et c’est tout naturellement qu’il commente
cette aventure incroyable. À+ de te lire pour d’autres avis sur mes prochains articles (en gestation toujours très lente, je l’avoue), ou si toi-même connais des cas hors normes, et à bientôt
hors blog, bien entendu, aussi.



ALEX DU 06 04/01/2011 12:52



UN TEMOIGNAGE VIVANT ET CIRCONSTANCIER, L'ECLAIRAGE D'UN EXPERT, ET UNE SYNTHESE DU PHENOMENE OVNI; EN BREF, UN BLOG A RECOMMANDER



Tarendol 04/01/2011 18:11



Merci Alex, ton mot me console des gens goguenards qui se cramponnent à leur petite réalité. C’est un fait que frère Zurcher (je sais qu'il me pardonnera le clin d'œil) et un vieux de
la vieille en ufologie. Sa maitrise du sujet est réelle. Je l'incite à sortir un nouveau bouquin, mais c'est loin d'être gagné d'avance. Pourtant il a des hypothèses très intéressantes.
Moi je suis nouveau né en la matière et un nain à coté de lui; mais j'apprends peu à peu. a+



Noel 04/01/2011 09:59



J 'ai trouvé l'article  intéressant et trés cohérent, ce qui laisse croire à la véracité du témoignage. C'est sympa de nous faire partager ces moment.



Tarendol 04/01/2011 17:52



Merci Noel, (joli nom) et je peux te dire que maintenant j'y crois; au Père Noel bien sûr. En Provence, il doit sentir le thym mais ses rennes pédalent peu être à l'anti
gravité. a+



OVNI NICE CRUN 29/12/2010 16:31



http://www.laprovence.com/article/region/des-ovnis-dans-le-ciel-du-vaucluse


Paut être le même OVNI ?



Tarendol 30/12/2010 13:56



Salut CRUN Nice, j'ai lu tous ces articles, après coup. C’est là que j’ai découvert l’ampleur des cas de cette région d’Apt,
et des autres villages cités que je connais bien ( famille aidant), tous situés dans un rayon d’à peine 10 à 25 Km (étonnant). N'ayant plus besoin de preuves sur ces apparitions; je n’ai
contacté aucuns témoins, l'ufologie ponctuelle me convenant très bien. Pourtant, il y a un récit en particulier qu’il faudrait que je retrouve sur la toile. À 3 Km de distance
de mon lieu d’observation, dans une autre cité (st Michel) sur une autre colline à peine + haute, d'autres personnes ont vu (mêmes jours,
mêmes heures, mêmes bruits et trajectoires - corrélations significatives) ces trois passages, mais semble – t – il, depuis leur poste d'observation un peu supérieur, ce qui
corrobore le fait que nos propres "observations" naviguaient à une altitude très basse. Ces "vaisseaux" étaient différents, (transparents et
de formes arrondies ?) avec de nombreuses lumières multicolores et mouvantes à l’intérieur. Ces autres témoins auraient- ils vu le dessus ou le coté et moi
le dessous de ces OVNI ? Y a – t –il eut transformations factices de ces apparitions, ou bien nos fameuses valises psycho - culturelles nous ont-elles – par hypothèse  - suggéré
des observations totalement différentes. Dans cette optique, chacun pourrait voir "midi (ou ovni) à sa portes" comme on dit communément. Mais alors pourquoi un groupe de 4 individualités
(aux bagages culturellement différents) aurait- il une même vision homogène. Dans ce cas, peut- on parler de synergie du groupe et sur quel référencement…   Ces questions resteront
longtemps sans réponses tant l’interaction OVNI/témoins semble probable.


Reste l’attitude du fonctionnaire de gendarmerie le lendemain de notre observation, (le GEIPAN l’a qualifiée
de « regrettable » dans le mail qu’il m'a retransmis dans les 2 jours suivant mon témoignage direct sur son site) qui n’avait pas de formulaire spécifique et m’a aimablement
dissuadé de me faire du souci, sans paraître vraiment étonné - curieux !



legenders 19/12/2010 17:19



c'est intriguant de lire ça .......moi j'y crois



Tarendol 23/12/2010 10:11



Merci pour cette confiance, car ces "visites spaciales" existent, et cela ne peut qu'inciter à l'humilité



normal-inf 18/12/2010 12:02



témoignage peu commun et rare. on attend la suite



Tarendol 23/12/2010 10:23



La suite... ok, mais plutôt sur d'autres cobayes, car je suis à présent blindé (et strictement moins plaisantin) sur la réalité des OVNI.  Ce blog sera enrichit
graduellement. Merci pour le petit mot.


 



ERIC 17/12/2010 15:46



Bravo Gé. Voila un bon début et je souhaite à ce blog beaucoup de succès et un tas de publications intéressantes. Biz / éric



Tarendol 20/12/2010 15:16



Grand merci Eric, car ce n'est pas si simple de s'exposer (en famille) avec ce genre de mésaventure. Cette expérience énorme nous est tombée dessus (si je puis dire) sans crier gare, et je
crois qu'il ne sera pas facile d'obtenir des témoignages sur d'autres cas aussi hallucinants.



Profil

  • Tarendol
  • Terrien déculpabilisé.
Amitiés et rencontres, famille, BD/dessin, modélismes, sports,moto,tir sportif, pêche,nature,balades,SF, littérature. refuges: Luberon et Piémont.
Pseudo "Tarendol" choisit en hommage aux oeuvres de R.BARJAVEL
  • Terrien déculpabilisé. Amitiés et rencontres, famille, BD/dessin, modélismes, sports,moto,tir sportif, pêche,nature,balades,SF, littérature. refuges: Luberon et Piémont. Pseudo "Tarendol" choisit en hommage aux oeuvres de R.BARJAVEL

Pages